Notre société ne peut se permettre de laisser des joueurs sur le banc. Les enjeux sont trop importants.