Parce qu’il ont les même droits que nous