J’ai un fils qui se déplace en fauteuil roulant. Chaque jour est un défi. Ses sorties sont toujours empreintes de déception et les embûches rencontrées lors de ses déplacements minent son moral. Il a le sentiment que sa condition n’est pas prise en compte par la société.