C’est une question de respect, d’ouverture et de croissance humanitaire pour l’ensemble des gens en oubliant nos croyances ou fausses croyances sur le sujet.